Société

Elle était menacée d’expulsion vers le Togo. Finalement et grâce à la mobilisation de bien de volontés, l’Office des Etrangers lui a accorde une prolongation de séjour « à titre humanitaire » jusqu’en juillet 2015. Cynthia au milieu entre son professeur et le préfet des études (Photo archive)

Suite


International

Les limitations du nombre de mandats présidentiels ont été ajoutées dans les constitutions des ex-colonies françaises en Afrique au début des années 1990, lors du début de l’instauration du multipartisme. Depuis, les dictateurs ont détourné les processus électoraux et se sont renforcés au travers d’une démocratie factice. Plusieurs ont supprimé les limitations du nombre de mandats.

Suite


Politique

Face à l’impasse politique actuelle au seuil d’une mascarade électorale qui s’annonce pour 2015, le CRD-TOGO et le Mouvement KEKELI dans la droite ligne de l’Appel de Bruxelles viennent d’initier le présent spot audio relatif au référendum d’initiative populaire (RIP) sur les réformes constitutionnelles et institutionnelles en vue de sensibiliser l’opinion nationale et la diaspora sur la campagne de collecte des 500.000 signatures requises pour ce faire.

Suite


Médias

Discours introductif de Sylvain Amos à la rencontre de Liège des membres d’Initiative Diaspora 2015, un regroupement d’associations de la diaspora togolaise.

Suite


Politique

C’est à la fois un grand honneur et un immense plaisir d’être au nom du CRD-TOGO présent aujourd’hui à cette Journée de Réflexion et d’Actions Citoyennes organisée par des Mouvements politiques citoyens de la diaspora togolaise dans le cadre du Projet ID-2015, trois semaines après la tenue de la première Université populaire du CRD-TOGO et du Mouvement KEKELI, le 04 octobre dernier ici en Belgique, sanctionné par l’Appel de Bruxelles appelant le Peuple togolais à la Métamorphose et au Référendum d’Initiative Populaire (RIP) sur les réformes sur la base de l’article 4, alinéa 3 de la Constitution togolaise de 1992.

Suite


Contribution

Le contexte social d’insécurité généralisée qui règne au TOGO de façon récurrente depuis l’accession sanglante de Faure Essozimna Kodzo GNASSINGBE en avril 2005 et qui a atteint son paroxysme entre Juillet et Octobre 2014 avec la série de braquage sanglant au moyen d’Armes de Guerre demande un éclairage citoyen systématique envers la Population Togolaise en raison du mutisme insolent du jeune tyran prédateur sur la Nécessité de la Sécurité collective pour les biens et les personnes au TOGO

Suite


International

Au Burkina Faso, l’opposition appelle à la désobéissance civile à partir du 28 octobre pour protester contre la décision du président Compaoré de modifier la Constitution afin de pouvoir se représenter l’année prochaine. Autre réaction, celle du mouvement « Yen a marre », de la société civile sénégalaise. Fadel Barro en est le coordonnateur. Il vient de signer une pétition internationale intitulée : « Tournons la page, il faut une alternance démocratique en Afrique ». En ligne de Dakar, il explique pourquoi au micro de Christophe Boisbouvier.

Suite


Contribution

Je voyais en Kofi Yamgnane une dimension nationale et même africaine que je ne lui retrouve plus dans l’interview qu’il a accordée sur Togovision, le 18 octobre dernier, notamment lorsqu’il déclare être capable de prendre à Gnassingbé “ toutes les voix du Nord”. Non pas qu’il y ait quoi que ce soit à reprocher à Kofi Yamgnane lui-même pour ces propos, révélateurs d’un état d’esprit, qui ont dû lui échapper, sans un contrôle rationnel, mais parce qu’ils nous replongent dans une pensée commune qui nous colle au front ou à la tempe, si vous voulez.

Suite


Politique

Financement de l’élection présidentielle 2015 sur fonds propres et accélération du plan macabre d’augmentation des prix des produits de grande consommation

Après les boissons, les prix de l’eau Vitale et Voltic portés à la hausse, un complot pour enfoncer le peuple dans la grande misère

Dans l’une de nos précédentes parutions, nous annoncions que dans son dessein macabre de présidence à vie, Faure Gnassingbé pour contourner les pressions des partenaires financiers face aux réformes politiques, envisage de financer sur fonds propres l’élection présidentielle de 2015. Dans son plan de mobilisation des fonds, des augmentations intempestives des prix des produits de première nécessité sont en vue. Ce plan a d’ailleurs démarré avec l’augmentation de 50 FCFA des prix des bières et des sucreries effectuée par la Brasserie du Bénin (BB).

Suite


Politique

Celui qui ne peut pas se taire ou qui ose mettre en difficulté le pouvoir de Faure Gnassingbé n’est pas à l’abri d’une affectation punitive si d’aventure il ressortissait à la fonction publique. Beaucoup de citoyens y ont ainsi goûté, des agents de cette fonction publique engagés en politique dans des partis autres que celui de Faure Gnassingbé aux enseignants qui osent revendiquer de meilleures conditions de vie et de travail pour leur corporation. Tout cela se passe au Togo, malgré toutes les déclarations qui tendent à faire croire que le pays est un eldorado à nul autre pareil depuis 2005.

Suite


Contribution

Le film « le bon , la brute et le truand » fera une bonne analogie à discourir à propos de western des Gnassingbé au Togo, cette épopée tragique, sanglante qui perdure depuis bientôt cinquante ans, la moitié d’un siècle, le bon peuple togolais s’est approprié la sagesse, l’intelligence, l’éducation et les projets progressistes de son destin avec celui de Sylvanus OLYMPIO, et rejette sans ménagement la brute valeur d’Eyadéma et de son fils le truand Faure dans le rôle respectif de gangster de grand chemin avec le colt pour terroriser les propriétaires terriens, les commerçants, les notables, et dans son recrutement des hommes de mains, les malfrats, dans son rôle préféré, celui de méchant qui arrachent les femmes des autres et fait pleurer les marmots.

Suite


Société

Les Africains de Suisse craignent que la terrible épidémie ne les stigmatise dans l’opinion publique. Réactions.

Suite


Contribution

Tels de vulgaires dépeceurs, les gendarmes togolais projettent l’image de robots sans âme dressés pour torturer, pour faire peur. Certains parmi eux ne gagnent rien de leur mission quotidienne qui se résume à la chasse aux opposants du régime. Alors que leurs chefs, quant à eux, visent à préserver l’hégémonie du clan qui leur rapporte beaucoup de dividendes. Un gendarme, dans une république, peut-il ne pas prendre en compte la norme qui veut qu’à côté de Loi il y ait la Foi ?

Suite


Interviews

La rencontre citoyenne togolaise de Bruxelles (RCTB) est avant tout une université populaire que nous avons organisée dans la continuité de la rencontre citoyenne togolaise de Bremen (Allemagne) des 16 et 17 novembre 2013. Il s’agit pour nous de mener une réflexion critique sans concession sur la situation sociale et les conditions de vie de la population, car la mission d’une Université est celle d’éveiller les consciences. Toutefois, il est évident que le pan politique ne peut être éludé lors d’une rencontre comme celle-ci. Il n’y a pas de doute que les besoins vitaux de la population : se nourrir, se soigner, se loger, s’instruire sont consubstantiellement liés à une politique audacieuse qui place la sécurité humaine au centre des préoccupations.

Suite













Contactez-nous | Mentions légales

Copyright 2005 - www.togocity.com - All rights reserved -
Site developpé avec SPIP sous licence de logiciel libre (GPL)