Contribution

Publié il y a 12 heures

Un spectre hante le Togo : l’art d’exprimer la démocratie par la fermeté. C’est le défi du tout nouveau Combat pour l’alternance politique pacifique en 2015 (CAP 2015). Essentiellement, CAP 2015 constitue une riposte qui n’a de choix que d’être efficace.(crédit photo © Donisen Donald, journal « Liberté Hebdo », janvier 2015)

Suite


Contribution

Chronique de kodjo Epou

En plein dans l’Impasse Faure

Publié il y a 12 heures

Bientôt, une imitation burlesque d’élection au Togo. Encore une. Sous une constitution exclusive, personnalisée , décriée par 85 % de la population. Les réformes, vues par tous comme ferments de la réconciliation nationale, sont battues en brèche. A coups de dilatoires. Parfois de crosses de gendarmes. Ainsi se comporte, tel un souverain absolu, Faure Gnassingbé chez qui la palme des offenses au peuple a atteint des proportions inégalées. L’homme a pris goût au pouvoir, celui qu’il a volé une nuit de 2005.Il en est même devenu ivre. Dans ses manœuvres pour le conserver, il a fini par devenir ce prince qui a la fascination pour les larmes et le sang de ses sujets. L’Etat, lui, grince à rompre – naturellement – et cherche son sauveur. Le Togo verra t-il, en 2015, son messie ?

Suite


Contribution

Publié il y a 12 heures

Je ne dis rien de neuf. Je ne fais que répéter ce que les villageois pensent, ce que le Fou proclame sur la place du village et qui est devenu un aphorisme, un des principes de base de la politique togolaise des Gnassingbé, une de leurs tactiques préférées si on veut. „ Si on dit que cette tortue est capable de guérir les maladies…de procurer bonheur, richesse, tout le monde va défiler…“ Que nous, Togolais, aimons les défilés ou non, là n’est pas la question, je ne peux ni le confirmer, ni l’infirmer, même si je sais que certains d’entre nous ont pour règle de ne pas être privés des avantages dont tout le monde peut bénéficier ( si les gens vont quelque part en masse, n’est-ce pas forcément parce qu’au bout de la course il doit y avoir un gain ?).

Suite


Politique

Publié il y a 12 heures

Il y a bientôt plus de quatre décennies que le Togo est sous le joug de la dictature primitive militaro-fasciste du clan Eyadema et sa suite. Depuis l’avènement de ce régime despotique en 1963, des tentatives ont été faites pour retourner la situation. Des hommes ont travaillé dans l’ombre avec courage et perspicacité pour ouvrir une brèche dans le système. Seuls d’abord, puis en collaboration avec une jeunesse qui a pris conscience de la situation et de son devenir. Cela a permis le soulèvement populaire du 5 octobre 1990 qui a mis en déroute le régime.

Suite


Interviews

Interview André Kangni AFANOU, Directeur exécutif du CACIT (Publié dans FOCUS INFO N°125 du 14 janvier 2015

« Si c’est cette Commission que le chef de l’Etat perçoit comme la solution autant la mettre sur place rapidement »

A quelques mois de l’élection présidentielle, plusieurs sujets divisent la classe politique togolaise, notamment les sujets liés aux réformes institutionnelles et constitutionnelles. André Kangni Afanou, Directeur exécutif du Collectif des associations en lutte contre l’impunité au Togo (CACIT), une organisation de la société civile, se prononce et donne son avis sur ces sujets dans cette interview qu’il nous a accordée.
Lecture…

Suite


Contribution

De nos jours, le moyen le plus simple et le plus facile de rester en contact avec ses proches, ses collègues, ses amis… est le téléphone. Considérée comme un luxe hier, la communication téléphonique surtout cellulaire s’est considérablement démocratisée aujourd’hui grâce aux avancées technologiques, à l’utilisation des satellites et de services sans fil. Par conséquent beaucoup d’efforts ont été faits dans plusieurs pays pour réduire les coûts de communications téléphoniques afin de faciliter l’accès de la population à l’indispensable outil de communication qu’est le téléphone devenu par ailleurs un outil de partage de connaissances et d’information. Malheureusement certains pays trouvent dans cette démocratie de l’information et de la communication téléphonique le moyen de prélever des taxes farfelues aux détriments des consommateurs et au profit de projets difficilement compréhensibles. C’est le cas du Togo.

Suite


Contribution

Toujours se répète l’histoire, lorsque l’on tente de l’ignorer. Au Togo, tout un pays est à l’envers parce qu’une marée montante de déraison et de dissimulation renverse tout sur son passage, incapable d’admettre que le Peuple puisse avoir son mot à dire dans des élections crédibles, par référendum ou même sur son propre avenir dans des négociations, des commissions et des consultations à l’échelle nationale. Petit rappel pour politiciens aventureux togolais : vous êtes arrivés trop tard dans un monde trop vieux qui en a vu bien d’autres. Sans une Constitution respectable et respectée, la Liberté ne fatiguera jamais votre Peuple. Car, la démocratie c’est du respect, de la dignité et de la prospérité. Et, tout Peuple sans démocratie est Charlie : impertinent, incontrôlable et indestructible. Crédit Photo ©André-Philippe Côté, journal « Le Soleil » de Québec, 14 janvier 2015.

Suite


International

Ils sont de plus en plus nombreux à dénoncer une liberté d’expression à deux vitesses. Célébrer « Charlie Hebdo » et interdire Dieudonné fait débat

France : Liberté d’expression, le grand malaise

Liberté d’expression, le grand malaise : ils sont de plus en plus nombreux à dénoncer une liberté d’expression à deux vitesses. Célébrer « Charlie Hebdo » et interdire Dieudonné fait débat. Les musulmans de France peinent à se faire entendre. Il y a eu l’horreur, l’indignation. Puis, rapidement, les voix discordantes. Qui se sont indignées que l’on célèbre Charlie Hebdo et la liberté d’expression, alors que, par exemple, le spectacle de Dieudonné avait été interdit il y a un an. Il est tentant d’évacuer ce malaise au profit des rassemblements solidaires qui ont ému la France, mais les voix qui dénoncent une liberté d’expression à deux vitesses ne se cantonnent pas à quelques cités françaises désargentées.

Suite


Contribution

En apparence, ce commandement est divin, religieux, exprimé dans le livre de l’exode chapitres 20, verset 13 et 34, verset 25. Ce commandement de l’Ancien Testament, donc qui s’adresse à la fois aux juifs et aux chrétiens, est semblable à celui contenu dans le Coran, dans la sourate VI, 151 : « Ne tuez personne injustement, Dieu vous l’a interdit. » Que penser alors, lorsque nous examinons tout ce que les hommes qualifient de religieux, de divin même ? Il est permis de se demander ce qui l’est réellement et ce qui ne l’est pas. Par exemple le cri « Allah est grand » ou encore : « Il n’y a de Dieu qu’Allah », poussé par les assassins de Paris après avoir commis leur crime se prétend religieux.

Suite


Médias

La diaspora togolaise a répondu à l’appel d’ ID2015 (Initiative Diaspora ) ce 10 Janvier 2015 à Genève devant le siège des Nations Unies pour manifester leur solidarité au Peuple togolais en lutte.

Suite


Médias

Pour un reporter sportif qui a marqué l’opinion, Eklou Agbéagbé en est un. Par sa voix, il a commenté avec maestria la pratique du football en Afrique. Fidèle compagnon des peines et joies des férus de football, le radio –reporter sportif de renom, il s’est éteint le samedi 3 janvier 2015 chez lui à Adakpamé, quartier Sud –Est de Lomé à l’âge de 74 ans. Eklou Agbéagbé ; d’aucuns peuvent se dire, nous ne l’avons pas connu ! Pour ceux qui l’ont vu à la tâche, le parcours de ce radio –reporter sportif mérite d’être évoqué pour avoir marqué d’un sceau indélébile le journalisme sportif.

Suite


Contribution

« Il n’y a rien de plus révoltant que de voir le lion venir vous présenter des condoléances quand un lionceau a dévoré votre enfant » dit l’adage. Depuis hier, je vois à la télé, lis sur Internet, écoute à la radio des messages de condoléances envoyés par plusieurs Etats, dirigeants et personnalités à la France suite au drame de Charlie Hebdo. Et devant le nom de certains pays, dirigeants et personnalités parmi les consolateurs, je me demande si on doit en rire ou en pleurer.On parle de quoi ? D’un groupe d’assassins, dressés au nom de l’islam pour voir tous ceux qui oseraient ne pas penser comme eux, voir la vie comme eux, adorer comme eux… comme des ennemis.

Suite


Contribution

Le Togo possède des atouts pour se hisser définitivement dans la démocratie : la patience légendaire du Peuple togolais devant des dirigeants insatiables dans leur excès de confiscation du pouvoir, l’excès de victoire malsaine des dirigeants togolais sur leur Peuple. Voilà que les inégalités profondes qui avaient germées en contrebas de la construction d’une nation, il y a cinquante ans, et ont persisté ces dix dernières années, ont fini par provoquer des conséquences dévastatrices sur toute une population.Véritablement, ces inégalités profondes devant la citoyenneté togolaise ont fini par éroder la confiance des citoyens, l’honnêteté même des Togolaises et des Togolais, tout comme l’ont fait l’achat et la manipulation des consciences devant l’intérêt général, la complaisance devant l’inacceptable et l’injustifiable oppression ambiante.

Suite


International

De nombreux chefs d’Etat africains seront à la croisée des chemins en 2015 et 2016. Ils devront choisir entre se maintenir contre vents et marées au pouvoir ou préparer leur succession. Ce débat fait déjà rage en République démocratique du Congo (RDC) où Joseph Kabila ne peut plus, en théorie, se représenter en 2016. C’est aussi le cas au Burundi, puisque Pierre Nkurunziza est soupçonné de vouloir se représenter, alors que la loi fondamentale n’autorise que deux mandats. Au Congo Brazzaville, Denis Sassou NGuesso, est lui également confronté à l’article 57 de sa Constitution qui l’empêche de se représenter en 2016. En effet, M. NGuesso, selon les termes de la Constitution congolaise adoptée en 2002, doit rendre le tablier en 2016. De plus, l’homme est frappé par la limite d’âge (70 ans).

Suite













Contactez-nous | Mentions légales

Copyright 2005 - www.togocity.com - All rights reserved -
Site developpé avec SPIP sous licence de logiciel libre (GPL)