Culture

Publié il y a 4 heures

Une nouvelle étoile montante dans l’univers de la mélodie Afro-zouk. Tout enfant, Bienvenu Sodjoko s’intéressait déjà à tout ce qui est art, allant jusqu’à pasticher son grand-père maternel, un maître parolier. Des talents de dramaturge, on lui en connaît au CEG Lokossa dans le Département du Mono au Bénin où il fit ses études secondaires. Arrivé dans les années 2000 poursuivre ses études supérieures en Belgique, Bienvenu Sodjoko en profite pour mettre en valeur sa passion pour la musique. Il s’essaye d’abord à la musique assistée par ordinateur, avant d’intégrer un groupe de Rap en y tenant le rôle d’arrangeur-programmeur. Très admiratif des grands artistes que sont Tracy Chapman, Lokua Kanza ou Francis Cabrel, il se résolut à prendre des cours de musique en intégrant l’Académie de Gretry à Liège. Il y reçoit notamment des cours de guitare, de piano et de solfège.

Suite


Médias

Publié il y a 4 heures

Après quelques heures passées devant le 1er substitut du procureur de la République, un mandat de dépôt a été décerné contre le journaliste Bonero LAWSON BETHUM. 

Suite


Interviews

Publié il y a 2 minutes

Après le coup de force prévisible du clan Gnassingbé pour conserver le pouvoir, on se pose des questions sur l’attitude de certains intellectuels et autres mercenaires de la plume qui ont contribué de par une propagande agressive et nocive à faire croire que Fabre et les siens pouvaient mettre fin à une dictature par une simple élection... Après ce hold-up électoral ces journalistes en mission pour le CAP-2015 sont muets comme une carpe sur leurs propres responsabilités et surtout sur le bilan politique des leaders de cette opposition dite démocratique. En tout cas, un mois après cette énième forfaiture tout est clair pour le peuple en lutte !

Suite


Politique

Parmi les chefs d’états réunis la semaine dernière à Accra pour le sommet de la CEDEAO, aucun d’eux, excepté celui du Togo, n’a accédé au pouvoir par le carnage. Paradoxalement, il s’est trouvé que le président sur la conscience duquel pèse le tas le plus élevé de cadavres et qui devrait par conséquent se faire plus discret, est plutôt celui qui fait échouer un protocole d’accord pour la limitation des mandats présidentiels dans l’espace ouest-africain. Le putschiste bon teint a définitivement confirmé qu’il veut s’accrocher à vie au pouvoir et n’a nulle intention d’abandonner de sitôt. Ni en 2020 ni en 2025. Or, dans les colonnes de “l’hebdomadaire des palais présidentiels” communément appelé “Jeune Afrique”, le même président affirmait, il y a seulement quelques semaines, qu’il ne cherche pas à s’éterniser au pouvoir.

Suite


Politique

Nous, nous ne cachons pas nos idées qui sont universelles, républicaines et démocratiques, garantissant la sécurité et la justice pour chaque citoyen. Je parie que les galvaudeux colporteux sont bien de mèches avec le monstre, le petit léopard qui a la queue tachetée comme ses parents. Ils sont de retour avec des textes galvaudés, des expressions, comparant le fasciste tropical togolais à la démocratie, ou même à la démocratie la plus ancienne du monde de la grande Bretagne, l’incomparable raz de marée du parti conservateur anglais à un hold-up public, à la TVT togolais.

Suite


Editorial

Editorial du 23 Mai 2015 de Fenêtre sur l’Afrique sur radio Kanal K en Suisse

Le petit colonel Damehane Yark vient de frapper encore

Le 19 mai 2015 aux environs de 10h, Bonéro Lawson, Directeur de Publication du mensuel « La Nouvelle », a été kidnappé à quelques mètres de son domicile dans le quartier Hanoukopé à Lomé par des individus armés en civil. Ils l’ont ensuite amené dans les locaux de la DPJ (Direction de la police judiciaire). Il lui sera signifié que l’origine du kidnapping serait une plainte du ministre de la sécurité et de la protection civile, le Colonel Yark Damehane, qui accuse le journaliste de publication d’articles attentatoires à son honneur, à l’honneur de sa famille et entraînant des menaces sur sa fille qui réside à Bordeaux en France.

Suite


International

La CIA a déclassifié cette semaine les correspondances d’Oussama Ben Laden retrouvées dans la villa d’Abbottabad (Pakistan) où les forces spéciales américaines avaient retrouvé le chef terroriste d’Al-Qaida en 2011. Dans un de ces 103 courriers rendus publics par la CIA, Oussama Ben Laden fait référence au Togo comme un des pays africains où des cibles américaines devaient être attaquées. En effet, dans... une lettre adressée à Atiyah, vraisemblement son lieutenant Atiyah Abd al-Rahman, le chef d’Al-Qaeda recadre les émirs d’AQMI (Al-Qaida au Maghreb Islamique) en leur demandant de ne pas se tromper d’ennemi.

Suite


Opinion libre

Dans une interview qui a fait le buzz sur la toile et les réseaux sociaux, le journaliste Jean Baptiste Placca concluait son analyse des lendemains d’élections au Togo par la phrase suivante : « Et si, malgré tout, ce pays est quand même une démocratie, alors, il faut bien convenir que c’est une démocratie tétraplégique ». Je ne sais pas ce que la Fédération Togolaise des Associations de Personnes Handicapées (FETAPH) et ses membres pensent de cette comparaison peu flatteuse dans une société où le fait de ne pas être comme l’autre est souvent considéré comme une punition divine méritée.

Suite


Médias

Les journalistes du Togo pour protester contre l’enlèvement de leur confrère et Directeur de Publication du mensuel "La Nouvelle" Bonero LAWSON BETHUM et exiger sa libération, ont organisé un sit-in devant la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ).

Suite


Politique

Cet homme fait vraiment des progrès et il faut l’en féliciter. En refusant de signer le protocole des chefs d’État portant limitation du nombre des mandats présidentiels à deux, protocole qui a cependant recueilli l’accord de 8 chefs d’État sur 10, Gnassingbé n’a rien révélé de neuf, ni de sa personnalité, ni de ses intentions que nous, je veux dire un certain nombre de Togolais, ignorerions. Je dis bravo ! Non seulement par ironie, mais aussi parce qu’il aurait pu user d’hypocrisie et de la fourberie qu’on lui connaît et signer le protocole, pour n’en jamais tenir compte,comme tant d’autres fois.

Suite


Contribution

C’était écrit presque « mot-à-maux », depuis le 27 avril 1856, un bail : « Les âmes des Africains sont diverses. Mais leurs cœurs se touchent ; les uns le disent et les autres le sentent. Il y a désormais entre les Africains et avec eux les amis de l’Afrique, une sorte de fraternité haute et douce contre les troisièmes mandats présidentiels et tous les désordres politiques qu’ils provoquent sur le continent ». Ainsi, la religiosité nouvelle des troisièmes mandats fait renaître « le danger du génie » tardif des chefs d’État africains se pensant et se plébiscitant, pour certains, plus démocrates que leur peuple en refusant les alternances pacifiques par toutes sortes de subterfuges et d’excès de victoire à chaque élection. Et pourtant, le vent de l’alternance démocratique souffle énormément sur toute l’Afrique.

Suite


Médias

Réaction de Me Jil-Benoit Afangbedji

Enlèvement du journaliste Bonero Lawson

Le journaliste Bonero Lawson, directeur de publication du jounral "La Nouvelle" a été enlevé en pleine rue par des inconnus circulant à bord d’un véhicule banalisé portant la plaque AI 3232. Il a été conduit manu militari au siège de la Police Judiciaire (DPJ) de Lomé pour interrogatoire.

Suite


Politique

Après une défaite électorale aussi lourde de conséquence politique au regard de notre objectif non-atteint de l’alternance politique au soir du 25 Avril 2015, les Togolais attendent de savoir si une autre organisation complètement différente de l’ancienne désuète et vétuste est-elle envisagée dans un futur immédiat avant d’aborder l’horizon 2020 en passant par les législatives de 2017. Autrement dit, comment fait-on pour réaliser l’alternance politique en 2020 ? En d’autres termes comment fait-on pour ne pas rééditer les échecs de 1998, 2003, 2005, 2010 et 2015 ? Très concrètement, peut-on obtenir l’alternance politique en reconduisant les mêmes leaders qui symbolisent ses échecs répétitifs ?

Suite


Politique

Un adage Eʋe du Terroir Togolais enseigne que les habitants d’un Terroir n’apprécient pas volontiers les prouesses (ou les qualités) d’un Prêtre-Géomancien de leur propre Terroir. « Aʄe Bokɔ me dze na ame ŋu o » ! Le français exprimerait la même idée en affirmant que Nul n’est Prophète chez soi. C’est visiblement ce à quoi le Peuple Togolais assiste impuissant la mort dans l’âme depuis 1991, date à laquelle des politicards égoïstes de tout acabit ont subitement poussé de partout comme des champignons pour créer des « partis » politiques et vouloir chacun faire diriger le Togo par son poulain en tentant de bâillonner les Voix Citoyennes critiques et non-partisanes qui veulent simplement voir leur Patrie trouver ses lettres de Noblesse et de Dignité.

Suite













Contactez-nous | Mentions légales

Copyright 2005 - www.togocity.com - All rights reserved -
Site developpé avec SPIP sous licence de logiciel libre (GPL)