Politique


14 mai 2012

Lettre de mise en garde de NICOLAS LAWSON au ministre de l’Administration Territoriale.

Lomé, le 14 Mai 2012

Monsieur le Ministre
Ministère de l’Administration Territoriale, de la
Décentralisation et des Collectivités Locales
LOME – TOGO

Monsieur le Ministre,

J’ai reçu une lettre en date du 11 Mai 2012 signée par le Secrétaire Général de votre ministère. Elle m’invite à une séance d’échanges avec le Premier Ministre sur les modifications introduites dans le projet de loi électorale ainsi que les principes directeurs devant guider le prochain découpage électoral.

Je voudrais vous dire que je trouve la démarche sacrément rustre, inappropriée et irrespectueuse. Vous aviez refusé avec toupet de mettre à notre disposition au CPDC rénové l’avant-projet de modification du code électoral pour prendre connaissance des modifications que vous y avez introduites. Je ne conçois pas la gestion de mon pays de cette façon ostrogote. Sans connaissance de vos travestissements, comment pourrais-je échanger avec le Premier Ministre ?

La situation politique, économique et sociale de notre pays est suffisamment désastreuse pour continuer à jouer avec les principes et les règles de la morale et de la bonne gouvernance. Cessez d’être l’âme damnée de Mr Faure Gnassingbé, qui ne cherche que des valets en mesure de frauder et de tuer pour lui permettre de conserver le pouvoir auquel il a accédé dans la violence et dans le sang.

Nous ne tolérerons plus le viol de la volonté du peuple togolais. Ce sera œil pour œil et dent pour dent. Notre disposition au dialogue et à la tolérance ne doit plus être abusée. Adressez votre avant-projet de loi électorale modifiée à tous les Présidents des partis ayant déjà présenté un candidat à la présidence de la République et nous irons échanger avec le Premier Ministre pour trouver les compromis indispensables, préservant la paix sociale et la stabilité politique.

Veuillez trouver ici, Monsieur le Ministre, l’assurance de ma considération distinguée.

Nicolas LAWSON

Président du PRR

Copie : Ambassadeur et Presse.


Vous avez dit

1    2012-05-14 10:40:59   masco1

  • C est ridicule Mr le ministre. Pourquoi ne pas revenir à une réflexion normale et agir comme un citoyen conscient et soucieux de la situation désastreux de son pays ? C est malheureux.

2    2012-05-14 11:35:57   masco1

  • Tu es ridicule Mr Bodjona

3    2012-05-14 11:42:30   amoh888

  • au togo,c est de n importe quoi,le monde change,mais le togolais non,le jour viendra

4    2012-05-18 16:32:26   togopourtous

  • Regardez !
    Le Togo n a plus besoin de réunions, de concertations ou d’accords pour régler les problèmes politiques, le Togo a besoin des hommes et de femmes honnêtes, de bonne foi et qui aiment leur pays, le Togo, pour appliquer les accords déjà existants sans modifier l’essence et l’esprit de ces accords.
    Voyez-vous ? Le gouvernement a montré ses limites, le reste n’est que du forcing sans langue de bois.

5    2012-05-19 05:39:15   gobie

  • C est cela un raisonnement d un homme intelligent. Ces conards croient qu on peut continuer a s amuser. Le temps est venu pour en découdre pour de bon. J aime bien la réaction de Mr Lawson.




Contactez-nous | Mentions légales

Copyright 2005 - www.togocity.com - All rights reserved -
Site developpé avec SPIP sous licence de logiciel libre (GPL)