Politique



27 février 2015

Dans le cadre de la manifestation organisée le mardi 3 mars 2015 à Bruxelles contre la dictature au Togo, le mouvement citoyen TOGO EN DANGER déclare ce qui suit : Le régime totalitaire de Faure Gnassingbé a érigé la corruption, la gabegie et l’impunité en mode de gouvernance au Togo, pays d’Afrique occidentale qu’il régente depuis des décennies grâce aux fraudes électorales, à la manipulation des consciences et à la confiscation du pouvoir politique et économique. Cette confiscation du pouvoir politique et économique au mépris des aspirations profondes du peuple togolais constitue une violation de l’article 12 de la Déclaration universelle des droits de l’homme disposant que « La volonté du peuple est le fondement de l’autorité des pouvoirs publics ; cette volonté doit s’exprimer par des élections honnêtes… ».

Suite



24 février 2015

Comme vous devez sans doute le savoir, c’est en effet depuis plusieurs années que se mène la lutte pour les réformes qui a pris un caractère d’urgence ces derniers mois en raison de la proximité de l’élection présidentielle envisagée cette année 2015. A cet effet, ont été constitué divers regroupements dont les plus récents sont le Collectif « SAUVONS LE TOGO » (CST), la Synergie des ODDH qui, avec le regroupement électoral CAP 2015, menait jusqu’alors ce combat. Puis a commencé l’exploration de nouvelles voies d’élargissement du cadre existant par la recherche de l’association d’un plus grand nombre de partis et associations afin d’être encore plus efficace dans ce combat, initiatives qu’ont conjointement animé comme personnes ressources : Me Ata Messan Zeus AJAVON, coordinateur de la Synergie des ODDH et ATCHADAM Tikpi, président du Parti national panafricain.

Suite



23 février 2015

Depuis quelques jours, la fédération internationale de l’ANC a publié sur différents sites internet un communiqué invitant les compatriotes de la diaspora à participer à un débat sur la situation politique nationale qui prévaut actuellement au Togo. Cette rencontre initiée par le bureau international de l’ANC, nous donne, en tant que démocrates, l’occasion de partager notre point de vue sur la situation et surtout sur la ligne politique suivie par l’ANC de Jean-Pierre Fabre depuis ces cinq dernières années.

Suite



21 février 2015

Madame la Médiatrice de la République, Présidente du Haut Commissariat à la réconciliation et au renforcement de l’unité nationale (HCRRUN) et de la Commission de réflexion sur les réformes politiques

Suite



19 février 2015

En juillet 2014, la PCJV, dans le cadre de son apport pour l’apaisement de la situation au Togo, avait publié un Mémorandum intitulé « REFORMES POLITIQUE & INSTITUTIONNELLES AU TOGO : 12 RAISONS POUR S’ENGAGER ». Cette contribution, intervenue dans un contexte où la question des réformes ne faisait pas encore l’unanimité...

Suite



18 février 2015

« Même mon pays d’origine, l’Espagne et d’autres pays d’Europe de l’Est ont éprouvé d’énormes difficultés avant d’asseoir leur système de démocratie. Mais, arrivé à un certain moment, il y a eu quand même un petit consensus soit entre les politiques ou la majorité du peuple, qui a débouché sur la mise en place des institutions pour le bien du pays, voilà les deux raisons qui, selon moi, résument ou expliquent la situation sociopolitique togolaise ». Voici un extrait d’une leçon historique et politique que M. Nicolas Berlanga Martinez, ambassadeur de l’UE au Togo s’est permis de donner à la classe politique togolaise.

Suite



18 février 2015

Mr Faure Gnassingbé, Chef de l’Etat, a déclaré qu’une minorité s’accapare des richesses du pays. Il a fait envoyer un projet de loi à l’Assemblée nationale pour les réformes constitutionnelles et institutionnelles que les représentants du clan ont rejeté. Le mardi 17 Février 2015, des jeunes élèves sont descendus dans la rue pour demander de meilleurs salaires pour leurs enseignants et leurs parents. La minorité récalcitrante, rétrograde et réactionnaire a fait fermer les écoles jusqu’à nouvel ordre. Il est prouvé de la sorte que l’histoire ne fait décidément pas de casuistique et que ses jugements sont absolus. Elle démontre ainsi que vous n’avez pas d’avenir avec le système funèbre qui régente la vie nationale.

Suite



18 février 2015

Depuis plusieurs années, des revendications légitimes de travailleurs de nombreuses corporations du secteur public : Santé, Enseignement, Energie électrique (CEET), etc., découlant de la vertigineuse dégradation de leurs conditions de vie et de travail, sont restées non satisfaites par le régime RPT/UNIR qui n’a cessé de les repousser aux calendes grecques par de misérables manœuvres dilatoires. Face à cette situation, la Synergie des travailleurs du Togo (STT) et des syndicats de travailleurs de ces secteurs, après avoir été bernés à plusieurs reprises lors de simulacres de négociations, n’ont eu d’autres recours, pour arracher la satisfaction de leurs justes doléances, que de lancer des mouvements de grève à répétition ces dernières semaines, dans un contexte général marqué par de nombreuses réactions provocatrices et insultantes du gouvernement à leur endroit.

Suite



16 février 2015

L’Organisation citoyenne panafricaine PYRAMID OF YEƲE, en accord avec d’autres Organisations citoyennes de la Diaspora Togolaise Combattante en SUISSE et dans d’autres pays d’Afrique et d’Europe, tient à vous exprimer légitimement sa vive désapprobation de votre manière cavalière, arrogante et irresponsable d’appeler irrespectueusement par un vulgaire communiqué laconique les Patriotes Togolais au sein de la Diaspora dans les différents pays européens à venir toujours se mettre à votre écoute durant vos louches voyages impromptus et intéressés en Europe.

Suite



10 février 2015

Le monde entier a été choqué par l’attentat terroriste contre Charlie Hebdo et l’hypermarché cacher de la porte de Vincennes les 7 et 9 janvier 2015. Ces attentats terroristes constituent des atteintes graves à la liberté d’expression et au droit à la vie. C’est la raison pour laquelle le peuple français a manifesté lors de la marche républicaine du 11 Janvier 2015, pour défendre la liberté d’expression et condamner ces actes barbares.

Suite



6 février 2015


Par la présente, le Collectif de Résurgence de la Diaspora (CRD)-Togo, association de droit suisse, légalement constituée, ayant son siège au 1203 Genève, 49, Promenade de l’Europe ; le Mouvement KEKELI, association de droit togolais, légalement constituée, ayant son siège à Route de Kpalimé, Avé Maria, Lomé, B.P. 13114, ont l’honneur de vous tenir informée de ce qui suit.

Suite



4 février 2015

L’année 2015 devant nous ouverte il y a cinq semaines déjà, se décline tragiquement sous nos yeux alors que plus que jamais est pressante notre légitime attente de changement en profondeur dans la gouvernance politique, économique et sociale de notre héritage commun, le Togo, en vue d’un vivre ensemble harmonieux.

Suite



28 janvier 2015

Le peuple togolais et les amis du Togo ont été durement frappés au cœur à l’orée de l’année 2013 par ce qui est désormais convenu d’appeler « affaire des incendies de marchés ». Une des tragédies les plus monstrueuses de l’histoire de ce pays sous domination d’une minorité agrippée au pouvoir depuis un demi-siècle. A l’incendie qui a ravagé le marché de Kara dans la nuit du 09 au 10 janvier 2013, suivit quelque 48 heures plus tard, celui du grand marché de Lomé, dans la nuit du 11 au 12 janvier 2013. D’autres incendies de marchés ont été également signalés dans des localités du pays.

Suite



26 janvier 2015

Le mercredi 21 janvier 2015 la Commission des lois constitutionnelles de l’Assemblée nationale a mis fin à l’étude de la proposition de loi portant réformes constitutionnelles déposées par l’opposition et mis, de ce fait, définitivement fin à tout espoir de voir opérer les réformes constitutionnelles et institutionnelles prévues dans le cadre de l’Accord Politique Globale (APG) signé depuis août 2006. Cette situation qui n’a rien de surprenant a été le fruit d’une action conjuguée des deux (2) partis politiques les plus importants à l’Assemblée Nationale, en l’occurrence l’Union pour la République (UNIR) au pouvoir et l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) qui, dans une stratégie savamment orchestrée qui s’est transformée en une alliance objective contre la volonté de tout un peuple, avaient clairement montré durant tout le processus qu’ils n’ont aucune volonté politique de procéder aux dites réformes avant les élections présidentielles de 2015.

Suite



25 janvier 2015

Il y a bientôt plus de quatre décennies que le Togo est sous le joug de la dictature primitive militaro-fasciste du clan Eyadema et sa suite. Depuis l’avènement de ce régime despotique en 1963, des tentatives ont été faites pour retourner la situation. Des hommes ont travaillé dans l’ombre avec courage et perspicacité pour ouvrir une brèche dans le système. Seuls d’abord, puis en collaboration avec une jeunesse qui a pris conscience de la situation et de son devenir. Cela a permis le soulèvement populaire du 5 octobre 1990 qui a mis en déroute le régime.

Suite



19 janvier 2015

L’histoire longtemps endormie au Togo se réveille. En cette année 2015, la Diaspora togolaise prévoit même que l’histoire togolaise se lève, se secoue et entame résolument sa marche vers la démocratie en accélérant ses pas. Le désir de la Diaspora togolaise est de voir toutes les composantes de la société togolaise, les institutions autant que les citoyens, l’ensemble des forces vives nationales converger vers cette destination commune de l’inaliénable démocratie, à l’instar des autres Peuples africains voisins du Ghana, du Bénin et du Burkina Faso. Et pour ce faire, le chemin privilégié par la Diaspora togolaise reste toujours celui des élections transparentes qui soient réellement le reflet de la volonté des populations togolaises de toutes les régions.

Suite



5 janvier 2015

Dans son message à la nation le 31 décembre 2014, le Chef de l’Etat a entre autres, fait une proposition de réformes de nos institutions qui suscite controverses et polémique et mérite que l’on s’y prononce. En effet, parlant des réformes constitutionnelles et institutionnelles prévues par l’APG et notamment de leur procédure d’adoption actuellement pendante devant l’Assemblée nationale, le Chef de l’Etat a indiqué que « quelle que soit l’issue qui lui sera réservée » il « parait à présent fondamental de dépasser les contingences immédiates pour ouvrir un vaste champ de réformes politique en profondeur dans le but de consolider notre ancrage démocratique et le processus de réconciliation nationale ». Il a, à ce propos, prévu la mise sur pied d’une « commission de réflexions sur les réformes politiques composée des historiens, des personnalités politiques, de juristes, de sociologues et de représentant de la société civile »

Suite



4 janvier 2015

A tous les citoyens togolais de bonne volonté, tant de l’intérieur que de la diaspora, les Organisations de défense des droits de l’Homme (ODDH) : LTDH, AJAAH, Novation internationale, CTSD, RECID, MCEP, REJADD, ATDPDH, ATDH, AMIS, PCAR, MMLK, ASVITTO, EDH, SOS Journalistes en danger, UJEDEB ; la coalition politique CAP 2015 (ANC, CDPA, PSR, MRC, Santé du peuple, PDP, UDS-Togo) ; la Fédération syndicale FTBC ; le parti politique CLE ; le mouvement Le Balai Citoyen du Togo (CIBAL-TOGO), lancent un appel au soutien financier du combat pour arracher le retour à la constitution de 1992 que le peuple togolais souverain a unanimement adoptée par référendum le 27 septembre 1992.

Suite



1er janvier 2015

L’année 2014 s’apprête à céder sa place à 2015. Celle-ci étant une année électorale, tous nos regards y sont tournés et les interrogations s’imposent. Sera-telle une année calme ? Une année avec des élections présidentielles sans violences ? Une année harmonieuse ? Chacun d’entre nous se pose des questions. Ces questions nous interpellent d’autant plus sérieusement que les réformes constitutionnelles et institutionnelles demeurent toujours non mises en œuvre et la volonté politique pour leur adoption ne semble toujours pas se dessiner clairement.

Suite



1er janvier 2015

Le Mouvement Martin Luther KING –La Voix des Sans Voix dénonce les violations massives des droits et des libertés humains en 2014 au Togo et attribue à ce dernier le statut d’un Etat de non droits. En effet , l’année 2014 qui s’achève a vu le Togo régresser dans le regret des droits et de dignité humaine ,pourtant indispensables à la vitalité de la démocratie et de l’Etat de droit . Le constat en premier lieu peut se voir avec acuité dans les préoccupations des dirigeants qui ne tiennent pas de la défense, de la promotion et de la protection des droits de l’homme.

Suite


Contactez-nous | Mentions légales

Copyright 2005 - www.togocity.com - All rights reserved -
Site developpé avec SPIP sous licence de logiciel libre (GPL)